17 septembre 2021

Comment choisir son ostéopathe en région Corse ?

La Corse, ce n’est pas seulement la mer et les hauteurs. Il y réside aussi un savoir-faire en matière de médecine alternative et de bien-être. L’ostéopathie par exemple est une méthode thérapeutique assez répandue dans la région. Si vous comptez séjourner sur l’île pour suivre une thérapie en ostéopathie, alors suivez ces conseils pour choisir le meilleur spécialiste.

Trouver un ostéopathe en fonction de son lieu de résidence

Vous le savez, la Corse compte plusieurs villes : Ajaccio, Bastia, Porto-Vecchio, Bonifacio, etc.  Il serait donc préférable de choisir votre ostéopathe en fonction de votre lieu de résidence afin de ne pas avoir à vous déplacer sur des kilomètres pour accéder aux soins. Si vous comptez séjourner à Ajaccio par exemple, contactez un ostéo sur ajaccio pour prendre à l’avance les renseignements nécessaires pour une consultation et un rendez-vous pour une séance.

Se renseigner sur les soins proposés par l’ostéopathe

Sur l’île, les soins proposés par les ostéopathes varient selon les cabinets. Ainsi, pour trouver celui qu’il vous faut, il faudra vous renseigner sur les divers types de soins thérapeutiques fournis par différents cabinets d’ostéo sur le territoire. Sur la côte ouest de l’île par exemple, un ostéopathe ajaccio vous propose des thérapies d’ostéopathie sur table, de ventouses, de réflexologie, etc. Suivez tout de même les conseils du spécialiste avant d’opter pour l’une ou l’autre des thérapies.

Vérifier les installations du cabinet ostéopathique

Vous pouvez passer au cabinet de l’ostéopathe pour vous imprégner de l’état de son matériel et de ses locaux, mais aussi pour voir son équipe à l’œuvre sur des clients. Évidemment, il serait préférable de le lui demander poliment, car le respect est l’une des valeurs de l’île. Ce dernier pourra donc vous faire visiter l’enceinte de son cabinet et vous pourriez vous décider au finish. Le cabinet d’un ostéopathe ne doit guère être insalubre, la table utilisée pour l’allongement du patient doit respecter les normes en vigueur. Le cabinet doit être aussi espacé pour le respect de l’intimité.

Vérifier si l’ostéo dispose d’un diplôme ou d’une autorisation spécifique

Avant d’être ostéopathe, il faut avoir forcément suivi une formation au préalable. Formation qui doit être sanctionnée par un diplôme spécifique délivré par un centre agréé par le ministère de la Santé. À défaut, l’ostéopathe doit disposer d’une autorisation avant de pouvoir exercer la profession.

Généralement, il est souvent possible de voir accrocher dans le bureau de l’ostéo son diplôme, mais vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l’organe chargé du contrôle ou de la régulation de la profession.

Jauger la notoriété de l’ostéopathe

Pour bien choisir votre ostéopathe, vous pouvez aussi enquêter pour en savoir un peu sur ce que pensent les habitants de tel ou tel autre. Une fois que vous aurez ciblé un cabinet en fonction de la localité où vous résidez, il vous sera plus aisé de vous renseigner sur la réputation de votre spécialiste. Et n’oubliez pas, un travail bien fait ne tarit pas d’éloges ; s’il est compétent, sa réputation le suivra.

Ne négligez pas le coût de la consultation

Le coût de la consultation et de la séance ne doit pas être négligé dans le cadre de votre choix. L’ostéopathe est généralement rémunéré sur honoraires et le coût moyen se situe entre 40 et 80 euros. Renseignez-vous bien avant de prendre rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *